Langue

Pays:

Langue actuelle:
Français
Pays actuel:
Global
  •  
homeGlobalfr
Syndrome de l’intestin irritable (SII)
Le SII est une maladie gastrique courante qui touche 30 % de la population, tout particulièrement les femmes. Le Dr. Singh nous explique qu’aucune guérison du SII n’a été prouvée à ce jour. Cependant, le probiotique à base de levure Saccharomyces boulardii de Biocodex a donné des résultats encourageants, réduisant l’inflammation, favorisant la restauration de la flore intestinale, et permettant ainsi une rapide amélioration de la qualité de vie.
Please install a flash player

To view this video please download the latest flash player or download one of the videos below.

Syndrome de l’intestin irritable (SII)

Sanghimitra (30 ans), Inde - Sanghimitra est une brillante femme d'affaires, elle est mariée et a un petit garçon de deux ans. Comme de nombreuses femmes ayant une vie professionnelle et une vie privée bien remplies, elle souffre des symptômes chroniques et désagréables du syndrome de l'intestin irritable - constipation, diarrhée et maux de ventre. Inévitablement, cela nuit à sa capacité à travailler efficacement et à remplir au mieux son rôle de maman. Elle s'est rendue chez son gastroentérologue qui lui a recommandé Econorm (Saccharomyces boulardii de Biocodex), un probiotique qui restaure l'équilibre de la flore dans l'intestin. Les symptômes se sont considérablement calmés et elle a retrouvé toute son énergie.

Dr. Ranjit Singh, New Delhi, Inde – Le Dr Ranjit Singh nous explique le Syndrome de l'intestin irritable (SII), une maladie gastrique courante qui touche 30 % de la population, tout particulièrement les femmes. Une diarrhée, une constipation ainsi que des maux de ventre aigus sont des symptômes habituels. Ceux-ci peuvent nuire à notre performance au quotidien et nous affaiblir. Tel que le Dr. Singh l'a expliqué, aucune guérison du SII n'a été prouvée à ce jour. Cependant, le probiotique à base de levure Saccharomyces boulardii de Biocodex a donné des résultats encourageants, réduisant l'inflammation chez 87,5 % des patients, favorisant la restauration de la flore intestinale, et permettant ainsi une rapide amélioration de la qualité de vie.